Rote Fabrik

Le centre culturel alternatif au bord du lac de Zurich, où Nirvana et les Red Hot Chilli Peppers ont déjà fait fureur, a une histoire mouvementée – et un grand avenir.

  • Scène artistique et culturelle alternative
    Concerts, films, théâtre et gastronomie sous un même toit
    Magnifique situation au bord du lac de Zurich

La Rote Fabrik – l’usine rouge – au bord du lac de Zurich est le pendant alternatif des institutions classiques du centre-ville.

Le célèbre centre culturel réunit sous un même toit concerts, interventions artistiques et représentations cinématographiques et théâtrales sur des sujets sociétaux et politiques.

Le site de la Rote Fabrik abrite aussi une « Shedhalle » – institution pour une conception contemporaine et critique de l’art – ainsi que le restaurant Ziegel oh Lac.

Historique :

La « Rote Fabrik » fut jusqu’en 1940  spécialisée dans les techniques de tissage de la soie. De nombreuses salles furent abandonnées ou utilisées comme entrepôt lors de sa fermeture. Le mouvement des jeunes zurichois s’y opposa dans les années 70 et 80. Ils revendiquèrent ce site industriel pour en faire leur propre centre culturel indépendant.

Ce mouvement de jeunes ne fut tout d’abord pas pris au sérieux. Ce n’est qu’après de multiples manifestations et quasi émeutes que le site fut loué à titre expérimental à la Communauté d’intérêts de la Rote Fabrik (qui existe encore). Peu de temps après, des groupes musicaux comme Nirvana, Red Hot Chili Peppers, Bad Religion et Manu Chao y donnèrent des concerts de légende avant de connaître la célébrité en Europe. Günter Grass et Alice Schwarzer firent des lectures dans l’une des salles tandis que performances et soirées de débat se déroulaient dans le théâtre devant un public jeune et passionné.

Cette solution provisoire devint définitive en 1987. Le concept des « Rouges » est encore appliqué aujourd’hui.

Afficher toute la description Masquer la description