James Joyce (1882-1941) – années productives à Zurich

Le « courant de conscience » de James Joyce a marqué la littérature moderne. Pendant la Première Guerre mondiale, l’écrivain s’installa à Zurich.

James Joyce, célèbre écrivain irlandais, aurait dit un jour que la Bahnhofstrasse était si propre qu'on aurait pu y laper un minestrone à même le sol. Pendant la Première Guerre mondiale, Joyce trouve refuge dans la Suisse neutre. Il passe 20 ans à Paris, puis retourne à Zurich en 1940, où, suite  à une opération, il meurt juste quelques semaines plus tard. 

Il influença fortement la littérature du XXe siècle, notamment par des ouvrages écrits à Zurich : « A portrait of the artist as a young man », « Ulysses » et « Exiles ». Une plaque commémorative évoque son passage à l'une des adresses où il vécut, Universitätstrasse 38. Il est enterré au cimetière Zurich-Fluntern, tombe n°1449.