Max Frisch (1911-1991) – écrivain et architecte zurichois

Max Frisch est, avec Friedrich Dürrenmatt, un des plus grands auteurs suisses du XXe siècle.

L’écrivain suisse Max Frisch étudia la philologie germanique à l’Université de Zurich. Il dut interrompre ses études pour des raisons financières à la mort de son père. Il commença alors à travailler pour le journal zurichois Neue Zürcher Zeitung. Par la suite, il étudia l’architecture à l’Ecole polytechnique fédérale (EPF) de Zurich, études conclues par un mémoire. La seule construction qu’il réalisa, fut la piscine en plein air de Letzigraben.
 
Il réussit son entrée en littérature avec la publication de son roman « Stiller ». Dans ce roman, ainsi que dans ses œuvres ultérieures, « Homo Faber » et « Mein Name sei Gantenbein », Frisch traite de la problématique de l’identité, ainsi que de la difficulté de l’acceptation du Moi.
 
Il a légué ses archives au fonds Max Frisch à l’EPF de Zurich.