Le Zurich de

Marco Uhlig

A Zurich, le passionné de vie nocturne connaît les endroits qui invitent à la détente.
Marco Uhlig est organisateur de la série de fêtes Boyahkasha, directeur du club Heaven, DJ Zör Gollin et coorganisateur du Zurich Pride Festival.

S’agissant de la vie nocturne zurichoise, Marco Uhlig est un vrai multi-talent : le directeur du célèbre club gay Heaven dans la vieille ville zurichoise monte sur scène en tant que DJ Zör Gollin. Il coorganise le Zurich Pride Festival qui lutte annuellement – et avec un grand soutien de la population zurichoise – pour les droits de la communauté LGBT+. Marco ne connaît pas seulement la nuit de Zurich comme sa poche, mais sait aussi où, à Zurich, on peut se détendre la journée.

Au parc

Lindenhof

Pour se détendre, Marco recommande la Lindenhof : « Ici, on peut déconnecter tout en profitant de la vue sur la vieille ville, la Limmat et les montagnes. »
Shopping

Viadukt

Marco aime beaucoup les nombreuses boutiques aux concepts commerciaux diversifiés sous les arches du viaduc.
Activité en plein air

Sur le pédalo

« Lorsqu’il n’y pas de place tranquille au lac, je saisis un pédalo et pédale jusqu’au milieu du lac de Zurich. Quel plaisir de sauter dans l’eau cristalline ! »
Manifestation

Zurich Pride Festival

« Cette manifestation colorée me tient à cœur, car elle s’engage pour les droits de tous les LGBT et réunit des personnes de tout âge tous groupes sociaux confondus. »
Cinéma

Kosmos

Marco apprécie beaucoup le mélange de blockbusters et de films indépendants montrés au Kosmos. De plus, « les sièges sont très confortables », dit-il.
Dîner romantique

Restaurant Bürgli

« La terrasse paisible avec vue sur le lac de Zurich est tout simplement l’endroit idéal pour un dîner à deux », révèle Marco.
Bar

Barfussbar

« Pieds nus devant le soleil couchant », s’extasie Marco. En effet, dans ce bar – de jour zone de baignade pour femmes – les chaussures restent dehors.
Hôtel

25hours Hotel Langstrasse

De temps en temps, Marco s’offre une nuit au 25hours Langstrasse. Le personnel est si aimable et l’intérieur si spectaculaire que Marco préférerait ne jamais quitter l’hôtel.

Zurich diversiforme

Cela pourrait aussi vous intéresser