Gottfried Keller (1819 – 1890) – Zurichois célèbre partout dans le monde

Un des écrivains germanophones les plus célèbres du XIXe siècle habitait à Zurich. Sa maison d'enfance se situe à Rindermarkt 9.

Gottfried Keller est connu, entre autres, pour « Henri le vert » ou « Gens de Seldwyla ». De 1861 à 1876, il fut chancelier à l’Hôtel de ville. L’un de ses lieux de prédilection était l’Öpfelkammer, la plus vieille taverne de Zurich. Aujourd’hui encore, avec son portrait au mur, il règne sur les lieux, l’air sévère.

Les « Nouvelles zurichoises » sont la première œuvre qu’il présenta au public comme écrivain indépendant, après avoir démissionné de ses fonctions. Ces nouvelles rendent hommage au canton et à la ville de Zurich. Racontée de manière poétique, l’histoire est articulée en cinq épisodes.

La Bibliothèque centrale de Zurich administre la succession que Gottfried Keller a léguée par testament en 1890 à ce qui constituait autrefois la Bibliothèque municipale.