Georg Büchner (1813-1837) – auteur de Woyzeck à Zurich

Poète, scientifique, médecin et révolutionnaire : Georg Büchner, homme aux multiples talents, a passé les derniers quatre mois de sa vie à Zurich.

Quatre mois avant sa mort, Georg Büchner déménagea à Zurich. Il fonda en 1834 à Giessen la « Gesellschaft der Menschenrechte » (Société des droits de l’homme), une société secrète regroupant des étudiants et des ouvriers. Après la publication de ses textes dans la feuille révolutionnaire Hessische Landbote, sur le thème de « Krieg den Palästen, Friede den Hütten » (Guerre aux palais, paix aux chaumières), dans un contexte d’arrestation, il s’exila. Il arriva ainsi par des chemins détournés à Zurich en octobre 1836.

Il résida à la Spiegelgasse, juste à côté du logement qu’occupa par la suite un autre exilé, Lénine. Il devint privat-docent à l’université de Zürich, où il donna ses cours d’anatomie comparée. Il travaillait simultanément au drame « Woyzeck », qu’il ne put achever. Il décéda prématurément le 19 février 1837, à l’âge de 23 ans, victime du typhus.